Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   
12.09.2011

PEUPLE DU NOUN, METTONS FIN AU MÉLODRAME FAISONS LE CHOIX DE LA PROSPÉRITÉ DES BAMOUNS 

Frères et sœurs du Noun,

Nous voici à la veille d’une élection capitale. Les camerounais sont à nouveau invités à choisir la personne qui présidera à la destinée de notre pays, le Cameroun.

Le peuple du Noun, les femmes et les hommes de cette région, les enfants du Noun qui connaissent les affres de la pauvreté et de la misère ambiante sont en droit de recevoir un nouvel éclairage pour le bon choix le 09 Octobre 2011.
À la veille de cette élection présidentielle, le Noun semble encore être dans une situation de quête anarchique d’intérêt, de démarches de positionnement isolées, individuelles et égoïstes, d’inexpérience politique et de tâtonnement, le tout dans une cacophonie déplorable qui ressemble à un mélodrame.

Après vingt ans de séries de mauvais choix, de mauvaises analyses de la situation concrète du Cameroun, il est temps pour le Noun de sortir du mirage et de prendre conscience de l’enjeu réel d’une élection présidentielle, ainsi que de ses conséquences inéluctables sur la vie de notre département.
Il s’agit dans moins d’un mois de l’élection de celui incarne le pouvoir dans notre pays, celui qui pourvoit au commandement, exerce le pouvoir réglementaire, crée et organise le service public de l’État, nomme aux emplois civils et militaires, et ce n’est que peu. Celui-là qui sera élu devra assurer, par-dessus tout, le respect de la constitution, l’indépendance et l’unité nationale, l’intégrité du territoire et la continuité de l’État.
Ce pouvoir que Dieu donne à celui qu’il choisit par la grâce des suffrages majoritairement exprimés au sortir des urnes, dote l’élu des capacités de redistribution des gratifications, de sériation entre ceux qui appuient sa politique et ses détracteurs invétérés difficiles à ramener à la réalité. Cette réalité, les Bamouns la connaissent pertinemment : « quand quelqu’un te dépasse, porte son sac ».

Pendant vingt ans de déroute politique, de rêves et de non visibilité dans les réalités politiques du pays, de braves gens du Noun se sont fourvoyés, sans bien comprendre leurs intérêts, dans une aventure avec l’U.D.C. Au bout de vingt ans, nombreux sont ceux qui se sont réveillés et qui réalisent aujourd’hui l’abime qui sépare le rêve de la réalité.

Demain viendra, certainement le tour des jeunes Bamouns qui montent. Mais aujourd’hui, notre frère, « le frère Bamoun », n’est pas à la hauteur. Oui, après vingt ans de miroir aux alouettes, la sagesse d’un peuple a refait surface, les gens du Noun ne sont plus aveugles. Ils ne l’ont jamais été. Ils croyaient en toute bonne foi, accompagner dans son aventure « un frère » en quête d’un destin national, mais « un frère » peu outillé pour traverser le Noun et capitaliser les millions de voix nécessaires pour accéder à la magistrature suprême. Il rêvait en toute bonne foi avec lui, les uns fanatisés, les autres dubitatifs… quelques uns, chacun jour de plus en plus important en nombre au sein du R.D.P.C ont fini par renverser la vapeur et faire naitre l’espoir d’un retour à la réalité vingt ans après le rêve.
La prise de conscience de l’importance de ce scrutin et de ses conséquences pour les Bamouns selon le choix qu’ils feront, devait amener ceux qui se prétendent leaders de différents groupes dans le Noun de cesser de se battre, de se déchirer, de s’entre déchirer.

Il est temps pour tous, au nom de la jeunesse de ce département, qui aspire aussi à plus de bonheur, de cesser les actes de délation, d’hypocrisie et d’autres vices de déconstruction de l’action collective susceptible de saper tous les espoirs, tant de nombreux militants et sympathisants du R.D.P.C que de nombreux Bamouns réveillés à la réalité, prompte à faire le bon choix, le choix de Paul BIYA dans le Noun.

Chers frères et sœurs du Noun, je m’adresse à vous toutes et tous, sans distinction de chapelle idéologique ou religieuse. L’intérêt du Noun nous impose une vision objective de la vie politique nationale. Je l’ai dis plus haut, à moins d’être myope, notre « frère » ne peut gagner un tel scrutin. Demain viendra le tour gagnant d’ « un frère », Dieu lui aura donné dans sa sagesse.

Maintenant, pour ne pas compromettre les chances du Noun, celles de la jeunesse du Noun, tous les Bamouns doivent se mobiliser pour voter Biya, le choix de la raison pour les uns, le choix du cœur pour les autres. Mais le choix de l’espérance pour le Noun. Les infrastructures routières, sociales et économiques dans une région donnée sont une affaire de bon choix politique. Le bien-être, le bien-avoir, bref l’émancipation sociale, économique et culturelle sont une affaire de bon choix politique. Vingt ans de mauvais choix avec l’UDC, les Bamouns ne le savent que trop.

Frères et sœurs, pour l’intérêt du Noun, ce scrutin est l’occasion rêvée de réconcilier les familles du Noun autour du bon choix. Il n’y aura pas de campagne d’insultes, il y aura une campagne de réveil à la réalité, savoir que nous nous sommes déchirés inutilement pendant vingt ans, pour rien. Il y aura une campagne pour dire faisons enfin et massivement le bon choix, le choix de Paul Biya, le choix de la renaissance du Noun, le choix de l’espoir pour notre jeunesse désœuvrée, déboussolée. Il n’y aura pas de campagne pour se déchirer encore entre Bamouns, entre frères et sœurs, mais une mobilisation générale de tous les enfants du Noun pour dire non à la myopie politique, mais oui au choix du bon sens. Oui, nous irons tous le 09 Octobre voter Paul Biya, le bon choix pour l’intérêt bien compris du Noun.

Le champ de la lutte politique n’est point le champ de pugilat ni le champ d’invective ou de démonstration de haine contre l’adversaire inique ; le champ de la lutte politique, c’est le champ de la confrontation des idées, de la démonstration des points de vue, etc. Le chef de l’État Paul Biya a construit pour nous un cadre de démocratisation apaisée, où il est loisible de saluer l’adversaire politique, d’échanger avec lui, de se rendre visite sans considération de chapelle politique et sans perdre de vue sa conviction propre et encore moins perdre son âme.

L’exemple vient d’en haut. Ayons une bonne visibilité de l’intérêt général du Noun, de l’intérêt de la jeunesse Bamoun, de la prospérité de ce département aux riches potentialités. Alors, unissons nos voix et nos moyens pour inviter les Bamouns à voter utile pour drainer le Noun vers la prospérité avec Paul Biya.
Je suis, moi aussi, votre "frère" en l’Eternel. Je suis tout simplement un Bamoun qui porte avec vous le fardeau de la damnation du Noun. Je suis de ceux et celles qui, avec vous, luttent pour briser cette chaine de la damnation et offrir à notre département du Noun natal, le chemin de la rédemption, la voie de l’émergence. Puissent mes propos être compris sans polémique et servir de levain pour un réveil des consciences et pour une priorisation de l’action collective, ferment de l’intérêt général et du bonheur du peuple que nous aimons. /-


Dr Dr Hamidou KOMIDOR NJIMOLUH
 

Source: Royaumebamoun.com | Hits: 13092 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  SCAN: Société des conserveries alimentaires du Noun
( | 03.08.2020 | 114 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Décès ce 02.08.2020 du patriarche Nji NKAINFON PEFOURA Samuel
( | 02.08.2020 | 105 hits  | 0 R)

  Samuel NKAINFON PEFOURA est le premier Bamoun à occuper un poste de gouverneur au Cameroun.
( | 02.08.2020 | 1127 hits  | 0 R)

  Culture entrepreneuriale : le soutien du gouvernement
( | 30.07.2020 | 171 hits  | 0 R)

  Réouverture des frontières : de belles perspectives pour la tomate camerounaise
( | 29.07.2020 | 111 hits  | 0 R)

  IN MEMORIAM: 28.07.1992-28.07.2020, 28ème anniversaire du décès du Sultan El Hadj NjiMoluh Njoya Seidou[Portrait]
( | 28.07.2020 | 81 hits  | 0 R)

  COMMUNIQUE FINAL DE LA REUNION DE CONCERTATION ENTRE LE SULTAN ROI DES BAMOUN ET LES ELITES ET FORCES VIVES DU NOUN TENUE A YAOUNDE LE 27 JUIN 2020
( | 01.07.2020 | 658 hits  | 0 R)

  CAN-CAMEROUN 2021 : Seidou Mbombo Njoya : " Notre capacité à organiser n’est pas en cause "
( | 01.07.2020 | 538 hits  | 0 R)

  Obsèques de Nji Claude NDAM: Le Sultan Roi des Bamoun était représenté par Son Premier Adjoint Son Altesse Royale le Dr NJI NGOUPAYOU NJOYA Inoussa.
( | 28.06.2020 | 849 hits  | 0 R)

  Un comité de sages pour mener une réflexion profonde sur la situation économique, sociale, politique et religieuse dans le département du Noun.
( | 27.06.2020 | 993 hits  | 0 R)

  Deux hommes interpellés avec des ossements humains dans la ville de Foumbot
( | 27.06.2020 | 402 hits  | 0 R)

  PROGRAMME DES OBSEQUES DE NJI CLAUDE NDAM LES 26 ET 27 JUIN 2020 A YAOUNDE ET FOUMBAN
( | 25.06.2020 | 323 hits  | 0 R)

  Cameroun : L’artiste musicien Claude Ndam sera inhumé ce weekend !
( | 25.06.2020 | 241 hits  | 0 R)

  Hommage à Claude Ndam: Où est ta victoire!?
( | 25.06.2020 | 332 hits  | 0 R)

  Drame: de retour d’une cérémonie de mariage, ils décèdent dans un tragique accident
( | 24.06.2020 | 317 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Message de Sa Majesté le Sultan Roi des Bamoun, suite au décès de Nji Claude Ndam
( | 12.06.2020 | 1133 hits  | 0 R)

  Hommage de Mounde Njimbam: CLAUDE NDAM, U NGUO YA ? Où VAS-TU ?
( | 12.06.2020 | 501 hits  | 0 R)

  Les mythes sur la transmission du pouvoir au Cameroun, Par Moussa Njoya, Politologue
( | 11.06.2020 | 377 hits  | 0 R)

  Hadj 2020: Paul Atanga Nji interdit la collecte des fonds au moment où l´événement est encore incertain
( | 11.06.2020 | 395 hits  | 0 R)

  Emergence des Communautés: La notion ´´d´Elite´´ doit muter vers un rôle de Leaders/Mentors pour impulser les dynamiques pour le développement.
( | 07.06.2020 | 744 hits  | 0 R)

  Confinée et plombée par l’absence d’un cadre légal, la presse en ligne est inéligible à l’aide institutionnel.Seidou MOLUH MOUGNOL analyse le contexte
( | 07.06.2020 | 330 hits  | 0 R)

  Après la certification « Great place to work » obtenue par DHL Express Cameroun, Ousmanou KOUOTOU le CEO nous explique comment la filiale fait face au
( | 03.06.2020 | 669 hits  | 0 R)

  Congo : «Mai en Afrique» du Dr.Komidor Njimoluh Hamidou présentée aux missions diplomatiques et consulaires
( | 29.05.2020 | 358 hits  | 0 R)

  Que cache la série de kidnappings d´enfants dans le Noun ?
( | 28.05.2020 | 345 hits  | 0 R)

  Mgr Klea a déjà un sérieux concurrent Mgr Klea a déjà un sérieux concurrent
( | 27.05.2020 | 365 hits  | 0 R)

  Le monde post COVID-19, Quels défis pour la diplomatie africaine?
( | 27.05.2020 | 364 hits  | 0 R)

  Je reviens de loin.
( | 26.05.2020 | 467 hits  | 0 R)

  Ramadan-2020: Célébration assombrie par la Covid-19 dans le respect des mesures barrières à Foumban
( | 24.05.2020 | 642 hits  | 0 R)

  Sensibilisation contre le Covid-19 dans le Noun, le sultan roi des Bamoun à la cour d´apparat
( | 23.05.2020 | 727 hits  | 0 R)

  L´imam Ali Mefire Sine, imam principal de la Mosquée centrale N°2 de Yaoundé-Briqueterie, est décédé 23.05.20
( | 23.05.2020 | 520 hits  | 0 R)

  Célébration de l´Aïd El-Fitr: le Sultan roi des Bamoun et le Lamido de Maroua interdisent les prières collectives
( | 22.05.2020 | 375 hits  | 0 R)

  Seidou Mbombo Njoya : «la question de la reprise n’est pas la priorité pour l’instant »
( | 07.05.2020 | 305 hits  | 0 R)

  COVID-19 : déjà 35 cas confirmés dans le département du Noun(Région de l´Ouest)
( | 05.05.2020 | 529 hits  | 0 R)

  Covid-19: Les 19 mesures de Paul Biya pour assouplir, soutenir et soulager les les secteurs durement impactés
( | 30.04.2020 | 473 hits  | 0 R)

  Cameroun-Foumban: De ´´Zaguina´´ à décrocheur au trafic d’ossements humains
( | 30.04.2020 | 376 hits  | 0 R)

  Cameroun-Foumban: De ´´Zaguina´´ à décrocheur au trafic d’ossements humains
( | 25.04.2020 | 1040 hits  | 0 R)

  MESSAGE DU SULTAN-ROI DES BAMOUN AU DEBUT DU MOIS DE RAMADAN 2020, DANS LE CONTEXTE DE LA LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DE LA PANDEMIE DU COVID 19 ET DE
( | 25.04.2020 | 555 hits  | 0 R)

  COMMUNIQUE DE PRESSE DU SULTAN ROI DES BAMOUN
( | 03.04.2020 | 962 hits  | 0 R)

  Communique de presse: Le Palais des Rois Bamoun réagit aux élucubrations de NJOYA PEPOUNA Seidou qui se fait appeler "le prince Roi"
( | 02.04.2020 | 833 hits  | 0 R)

  Message de condoléances du Sultan Roi des Bamoun suite au décès de Manu Dibango
( | 25.03.2020 | 998 hits  | 0 R)

  Coronavirus : Nchout Njoya Ajara réagit à sa mise en quarantaine
( | 16.03.2020 | 1030 hits  | 0 R)

  Ces Camerounais d’origine candidats aux municipales en France
( | 16.03.2020 | 1473 hits  | 0 R)

  Le successeur de feu Adamou Ndam Njoya déjà connu
( | 12.03.2020 | 1979 hits  | 0 R)

  Le vibrant hommage de Maurice Kamto à Adamou Ndam Njoya
( | 11.03.2020 | 1117 hits  | 0 R)

  Cameroun:Coopération–La Fecafoot liée à la fédération du Qatar
( | 11.03.2020 | 992 hits  | 0 R)

  Cameroun : ces choses que nous ignorions sur Adamou Ndam Njoya ?
( | 09.03.2020 | 1091 hits  | 0 R)

  Communique de Sa Majesté le Sultan Roi des Bamoun suite au décès du Dr Adamou NDAM NJOYA
( | 09.03.2020 | 1057 hits  | 0 R)

  Zakari Pekekue : «Offrir des occasions de développement des affaires dans le domaine de la finance islamique»
( | 09.03.2020 | 925 hits  | 0 R)

  Adamou Ndam Njoya : le baobab de l’éthique en politique s’est effondré !
( | 07.03.2020 | 993 hits  | 0 R)

  Cameroun: Au nom de la loi qui interdit le cumul de postes, Patricia Ndam Njoya cède son siège de député à Odile Clarisse Jiha Tankoua
( | 01.03.2020 | 955 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks