Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   
18.07.2011

Pouakone Radio and Communication: Ces ondes magiques qu’on redoute 

L’ouverture de cette radio qui a pour promoteur le Dr Adamou NDAM NJOYA, maire de Foumban et président national de l’Union démocratique du Cameroun, fait des vagues dans le microcosme du NOUN.

Décryptage.

Depuis une vingtaine de jours, les populations du NOUN ont une nouvelle habitude d’écoute radiophonique : alterner entre la Radio communautaire du NOUN (RCN) qui avait le monopole depuis plus de 10 ans et la nouvelle née, la Pouakone radio and communication (PRC), dont l’ouverture est enchanteresse pour la plupart des populations surtout celles s’identifient à l’idéologie de Adamou NDAM NJOYA ou tout simplement par les amoureux du développement si tant est que la radio est un instrument de développement. Mais dans la foulée, il ne s’agit pas d’une simple ouverture pour ces inconditionnels de l’UDC qui voient en cela « tout un avènement, un symbole celui de la chute du monopole, surtout la destruction de l’arsenal/blocage, érigé par certaines élites bamoun ».

De prime à bord, une radio est une structure dont la mise sur pied est régie par une loi dont le fonctionnement dépend de l’avis du ministère de la Communication. D’emblée, on peut infirmer cette thèse de blocage et jeter d’abord un coup d’œil sur le dossier technique de la PRC, en passant bien sur par les grilles du ministère de la Communication. Et les griefs, restés inchangés même après l’ouverture, étaient sur la dénomination même de la radio jugée complexe et mal formulée, l’identification du promoteur, la radio étant auparavant présentée comme un bien d’une association et le non respect de la procédure de création d’une radio. Et prématurément, (lorsqu’on connait le régime de fonctionnement des organes audiovisuels au Cameroun) d’aucuns parleront de licence d’exploitation.

Plusieurs démarches seront d’ailleurs entreprises par les responsables de l’association les femmes Pouakone, qu’on présente comme porteur du projet, aux fins d’informer les pouvoirs publics. L’honorable Tomaino NDAM NJOYA est la tête de file d’une délégation qui rencontre Inoni EPHRAIM en 2009, alors Premier ministre pour lui poser le problème. Adamou NDAM NJOYA saisira par écrit le Chef de l’Etat pour lui faire part de cette situation et de l’état de délabrement du matériel. Le dossier introduit sous Pierre MOUKOKO MBONJO, ministre de la Communication de l’époque (mais les sources proches de NDAM NJOYA parlent de l’époque du ministre Jacques FAME NDONGO), ne connaitra pas de grande avancée. Il faudra attendre Issa TCHIROMA BAKARY, dont les services compétents disent n’avoir émis aucun avis favorable sur le dossier, pour enfin voir cette radio (ré) ouvrir ses ondes.

Mais au-delà de ces tracasseries politico-administratives, il y’a que l’ouverture de la PRC ne plait pas à tous. Raison évoquée, c’est un outil qui va faire prospérer le mensonge, souvent utilisé comme arme politique par une certaine opposition et particulièrement par l’UDC dans le NOUN. Soit. Mais comment peut-on décider de la mort d’un support comme celui là sans au moins lui accorder un sursis ? Loin de nous la prétention de défendre ou de pourfendre les avis et positions ma foi contradictoires et divergentes des uns et des autres, nous voulons simplement dénoncer cette attitude déconfite qui veut que la puissance des uns soit plutôt à écraser les autres, à annihiler les efforts et initiatives des autres, sans pour autant en apporter le semblant ou faire valoir leur hégémonie à multiplier par 10 ce que l’autre aura fait à l’unité. Adamou NDAM NJOYA n’aura fait aucun mal à créer une radio, car le NOUN soufre d’un déficit criard d’information et de communication. Seulement, si ses partisans confondent le rôle d’information, de divertissement, d’éducation, et même de dénonciation que doit jouer cette radio au simple relais des discours tendancieux et injurieux, on aura fait entorse à la loi et commis un préjudice grave aux bonnes mœurs. Autrement dit, la déontologie serait sapée et les sanctions graves. La PRC, sauf à devenir la radio Mille Colline du RWANDA, a une mission délicate et lourde de formation et d’information de la masse dans sa diversité, sa particularité, ses exigences et en tenant compte des tendances politiques.

En plus de 10 années de fonctionnement, la RCN, dont le moteur de la création est le roi des Bamoun grâce à sa relation fructueuse avec Claude ONDOBO, vice président de l’UNESCO, n’a jamais attisé la haine entre les Bamoun au moins d’occasionner des tueries. En revanche, les reproches formulés par certains ont souvent eu trait au traitement de l’information et à la qualité d’occupation et d’animation d’antenne et parfois à servir de tribune au roi et au RDPC. Mais on ne peut pas dire que les auditeurs de la RCN, objet de fierté dans les coins les plus profonds du NOUN ne sont que les partisans du roi. D’ailleurs, ce serait défaillant si une radio ne sert qu’une partie de la population. Et donc, on ne devrait pas pensé que la PRC n’est là que pour servir les militants de l’UDC. Tous les Bamoun doivent se retrouver dans ce projet louable. Sinon, quelle honte que de savoir que tout un peuple freine de quatre fers son développement, alors qu’à 72Km de Foumban, à Bafoussam, une demi-douzaine de radios émettent sans problème.

A quoi servirait donc de tuer la poule dans l’œuf et de clamer sa puissance ? N’est-il pas souhaitable que ceux qui ne veulent pas de cette radio se mobilisent pour en créer encore d’autres, s’ils ne peuvent pas apporter un soutien subséquent et substantiel à la RCN, orphelin aux parents pauvres qui se meurt ? Quelle maladresse pouvons nous avoir à toujours penser que toutes nos actions dans le NOUN sont dualistes, le roi d’une part et NDAM NJOYA d’autre part. L’UDC ici et le RDPC de l’autre côté ? N’est-il pas temps qu’on taise nos divergences pour bâtir notre terroir ? Au moment où le Cameroun s’apprête à commémorer le cinquantenaire de la Réunification, et que les lobbies anglophones nous ravissent la vedette, qu’avons-nous fait pour que les traits de l’histoire soient suivis, que Foumban bénéficie de la reconnaissance de la Nation pour son rôle joué ? Le serpent à tête, (autrefois), symbole de puissance, serait-il entrain de se mordre?


Azize MBOHOU
 

Source: Royaumebamoun.com | Hits: 15109 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(2)

PLUS DE NOUVELLES


  Foumban: Clôture des spéciales vacances sans COVID
( | 24.09.2020 | 20 hits  | 0 R)

  MOUCHILI Mama Rachidou: “Je ferai tout pour ramener toutes les élites à regarder dans la même direction pour que Fédéral rejoigne l´élite”
( | 24.09.2020 | 13 hits  | 0 R)

  Triomphe : Le très dynamique Fossa Oumarou nommé délégué commercial Ouest et Nord-Ouest de la Cicam
( | 24.09.2020 | 11 hits  | 0 R)

  Sultanat Actu: Le CICR par la Croix Rouge Camerounaise distribue les intrants agricoles aux déplacés du Nord-Ouest et du Sud-Ouest installés dans le N
( | 19.09.2020 | 12 hits  | 0 R)

  Sultanat Actu: L´association des imams de l´arrondissement de Foumbot a été reçue ce 16 Septembre 2020 par le Sultan Roi des Bamoun
( | 16.09.2020 | 14 hits  | 0 R)

  Marches illégales du 22 septembre :le Noun apprend de son passé.
( | 14.09.2020 | 368 hits  | 0 R)

  NJOYA ZAKARIAOU , ETERNELLEMENT AUX COTES DE LA JEUNESSE ET DES POPULATIONS !
( | 14.09.2020 | 96 hits  | 0 R)

  Cameroun/Hydroélectricité: EDC obtient le “confort juridique” pour collecter les droits d’eau auprès des producteurs
( | 08.09.2020 | 81 hits  | 0 R)

  Crise à l´EEC: Edouard FOCHIVE recadre les fidèles Bamoun
( | 07.09.2020 | 218 hits  | 0 R)

  18ème Journée africaine de la médecine alternative:Dr Moluh Seidou aux commandes de l’organisation
( | 29.08.2020 | 602 hits  | 0 R)

  Sultanat Actu/Nécrologie:L´adieu au Palais du Notable Nji NKAINFON PEFOURA Samuel
( | 28.08.2020 | 400 hits  | 0 R)

  Diplomatie : l’ambassadeur Hamidou Komidor Njimoluh quitte Brazzaville pour Alger
( | 21.08.2020 | 389 hits  | 0 R)

  Dr Léopold MATA NJEM : "Les présidents des associations locales jouent un rôle important dans l´amélioration de la qualité des soins dans les formatio
( | 21.08.2020 | 176 hits  | 0 R)

  Le Cameroun milite pour une toile responsable
( | 21.08.2020 | 150 hits  | 0 R)

  Décentralisation et gouvernance locale : L´Agence de Contractualisation et de Vérification (ACV) passe à l´offensive
( | 20.08.2020 | 167 hits  | 0 R)

  SULTANAT ACTU: Bénédiction royale pour le lauréat du concours de la plus belle tenue traditionnelle.
( | 20.08.2020 | 195 hits  | 0 R)

  Cameroun-Diplomatie: Un décret du Chef de l´Etat nomme Komidor Njimoluh Hamidou Ambassadeur en Algérie
( | 20.08.2020 | 90 hits  | 0 R)

  20 ans après sa fermeture, la Société des conserveries alimentaires du Noun, située à l’ouest du Cameroun, sera réhabilitée
( | 19.08.2020 | 736 hits  | 0 R)

  Développement du Noun: Les chiffres de l’échec
( | 19.08.2020 | 431 hits  | 0 R)

  Foumbot : l’usine attend sa réhabilitation
( | 18.08.2020 | 186 hits  | 0 R)

  Sultanat Actu: Une délégation du système des Nations Unies(SNU) au plais du Sultanat Bamoun
( | 15.08.2020 | 149 hits  | 0 R)

  SCAN: Société des conserveries alimentaires du Noun
( | 03.08.2020 | 322 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Décès ce 02.08.2020 du patriarche Nji NKAINFON PEFOURA Samuel
( | 02.08.2020 | 419 hits  | 0 R)

  Samuel NKAINFON PEFOURA est le premier Bamoun à occuper un poste de gouverneur au Cameroun.
( | 02.08.2020 | 1399 hits  | 0 R)

  Culture entrepreneuriale : le soutien du gouvernement
( | 30.07.2020 | 381 hits  | 0 R)

  Réouverture des frontières : de belles perspectives pour la tomate camerounaise
( | 29.07.2020 | 275 hits  | 0 R)

  IN MEMORIAM: 28.07.1992-28.07.2020, 28ème anniversaire du décès du Sultan El Hadj NjiMoluh Njoya Seidou[Portrait]
( | 28.07.2020 | 278 hits  | 0 R)

  COMMUNIQUE FINAL DE LA REUNION DE CONCERTATION ENTRE LE SULTAN ROI DES BAMOUN ET LES ELITES ET FORCES VIVES DU NOUN TENUE A YAOUNDE LE 27 JUIN 2020
( | 01.07.2020 | 959 hits  | 0 R)

  CAN-CAMEROUN 2021 : Seidou Mbombo Njoya : " Notre capacité à organiser n’est pas en cause "
( | 01.07.2020 | 852 hits  | 0 R)

  Obsèques de Nji Claude NDAM: Le Sultan Roi des Bamoun était représenté par Son Premier Adjoint Son Altesse Royale le Dr NJI NGOUPAYOU NJOYA Inoussa.
( | 28.06.2020 | 1151 hits  | 0 R)

  Un comité de sages pour mener une réflexion profonde sur la situation économique, sociale, politique et religieuse dans le département du Noun.
( | 27.06.2020 | 1302 hits  | 0 R)

  Deux hommes interpellés avec des ossements humains dans la ville de Foumbot
( | 27.06.2020 | 654 hits  | 0 R)

  PROGRAMME DES OBSEQUES DE NJI CLAUDE NDAM LES 26 ET 27 JUIN 2020 A YAOUNDE ET FOUMBAN
( | 25.06.2020 | 592 hits  | 0 R)

  Cameroun : L’artiste musicien Claude Ndam sera inhumé ce weekend !
( | 25.06.2020 | 487 hits  | 0 R)

  Hommage à Claude Ndam: Où est ta victoire!?
( | 25.06.2020 | 616 hits  | 0 R)

  Drame: de retour d’une cérémonie de mariage, ils décèdent dans un tragique accident
( | 24.06.2020 | 601 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Message de Sa Majesté le Sultan Roi des Bamoun, suite au décès de Nji Claude Ndam
( | 12.06.2020 | 1509 hits  | 0 R)

  Hommage de Mounde Njimbam: CLAUDE NDAM, U NGUO YA ? Où VAS-TU ?
( | 12.06.2020 | 811 hits  | 0 R)

  Les mythes sur la transmission du pouvoir au Cameroun, Par Moussa Njoya, Politologue
( | 11.06.2020 | 713 hits  | 0 R)

  Hadj 2020: Paul Atanga Nji interdit la collecte des fonds au moment où l´événement est encore incertain
( | 11.06.2020 | 719 hits  | 0 R)

  Emergence des Communautés: La notion ´´d´Elite´´ doit muter vers un rôle de Leaders/Mentors pour impulser les dynamiques pour le développement.
( | 07.06.2020 | 1066 hits  | 0 R)

  Confinée et plombée par l’absence d’un cadre légal, la presse en ligne est inéligible à l’aide institutionnel.Seidou MOLUH MOUGNOL analyse le contexte
( | 07.06.2020 | 591 hits  | 0 R)

  Après la certification « Great place to work » obtenue par DHL Express Cameroun, Ousmanou KOUOTOU le CEO nous explique comment la filiale fait face au
( | 03.06.2020 | 1025 hits  | 0 R)

  Congo : «Mai en Afrique» du Dr.Komidor Njimoluh Hamidou présentée aux missions diplomatiques et consulaires
( | 29.05.2020 | 657 hits  | 0 R)

  Que cache la série de kidnappings d´enfants dans le Noun ?
( | 28.05.2020 | 631 hits  | 0 R)

  Mgr Klea a déjà un sérieux concurrent Mgr Klea a déjà un sérieux concurrent
( | 27.05.2020 | 657 hits  | 0 R)

  Le monde post COVID-19, Quels défis pour la diplomatie africaine?
( | 27.05.2020 | 656 hits  | 0 R)

  Je reviens de loin.
( | 26.05.2020 | 784 hits  | 0 R)

  Ramadan-2020: Célébration assombrie par la Covid-19 dans le respect des mesures barrières à Foumban
( | 24.05.2020 | 940 hits  | 0 R)

  Sensibilisation contre le Covid-19 dans le Noun, le sultan roi des Bamoun à la cour d´apparat
( | 23.05.2020 | 1027 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks