Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   
08.07.2011

Positionnement : Que peuvent ces fils du Noun leaders de nouveaux partis politiques ? 

Le Forum Républicain et le Parti Essentiellement Unifié Pour la Liberté d’Expression sont deux formations politiques créées et légalisées par des fils du Noun, Romain Roland KOUOTOU et Jean Jaurès NGAPOUT respectivement. Ces nouvelles chapelles de conquête du pouvoir politique accusent un déficit de dynamisme qui risque d’en faire des structures de figuration.

De sources officielles, le Cameroun compte 257 partis politiques légalisés. Ce chiffre arrêté à la date du 11 Janvier 2011 est un élément du contexte dans lequel se prépare l’élection présidentielle prévue pour cette année. Il indique que de nombreux citoyens camerounais se lancent du jour au lendemain dans la conquête du pouvoir.

Depuis le dernier scrutin présidentiel organisé en 2004, une cinquantaine de partis ont été légalisés avec dans la mêlée deux structures créées par des fils du Noun. Il s’agit d’une part du Parti Essentiellement Unifié Pour la Liberté d’Expression (PEUPLE) dont le Président est NGAPOUT Jean Jaurès et de l’autre du Forum Républicain (FORE) dont le Modérateur est Romain Roland KOUOTOU. Le moins qu’on puisse est que ces deux nouveaux partis comme bien d’autres formations qui naissent d’années en années au Cameroun, restent peu connus sur la place nationale y compris dans le Département du Noun dont leurs dirigeants sont originaires.

Le FORE pour la cause des jeunes

C’est en 2010 que le Forum Républicain de Romain Roland KOUOTOU légalisé un an plus tôt fait son entrée en scène à l’occasion du défilé marquant la célébration de la Fête Nationale de l’unité à Yaoundé, capitale politique du pays. Dans la cohorte des « grands » et « petits » partis politiques qui se donnent ce jour là à voir sur les écrans des télévisions, le FORE ne paye véritablement pas de mine. Toutefois, cette formation naissante aura saisi cette opportunité pour capter quelques attentions. Plus tard, quelques timides sorties médiatiques de son leader en ont ajouté à sa révélation. A travers conférences de presse et interviews, ceux qui ont pu en avoir vent ont appris quelque chose sur la personne et l’idéologie de Romain Roland KOUOTOU. Comme repère filial, ce nouveau conquérant du pouvoir politique est précisément origininaire de Maghait, le village de ses parents situé dans l’Arrondissement de Njimom. Agé d’environ 40 ans et basé à Yaoundé, il est gestionnaire d’entreprise.

Pour ce qui est de l’idéologie de son parti qui est « un vieux rêve de 2004 », le Modérateur du FORE en décline les grandes lignes dans une interview accordée à royaumebamoun. Com. Romain Roland KOUOTOU soutient que « Les membres du Forum Républicain se recrutent essentiellement parmi les jeunes. Ceci parce que ces jeunes abandonnés à eux même par l`État pensent désormais prendre leur responsabilité. Observez vous que tout la génération qui tourne autour de 1970 a été abandonnée ? Combien de jeunes nés entre 1965 à nous jours peuvent créer des familles ? Ils continuent à vivre chez les parents parce que leur avenir a été volé et abîmé. Voila pourquoi nous avons pensé qu`il n`est jamais trop tard, et mieux vaux tard que jamais. Il fallait donc créer ce mouvement qui ambitionne de rétablir les conditions d`une société juste, libre et prospère. Grosso modo, une société libérale ».

Sur la crédibilité de son parti qui pourrait rallonger la liste des formations politiques qui font de la figuration, animent la galerie et chassent au prix d’une alliance de dernière heure des strapontins auprès de parti au pouvoir, le fondateur du Forum Républicain se prononce de façon tranchée : « Les Camerounais ont une drôle façon de juger et d`apprécier. C`est tellement facile de dire que toute personne qui se lance aujourd’hui en politique ne cherche que sa ration alimentaire. Non, sachez qu’il y a encore d`hommes intègres dans toute cette pourriture. Nous ne sommes pas la pour amuser, ni pour réclamer une part. D`ailleurs vous observerez que nous avons un chronogramme de gouvernance que nous allons respecter à la lettre. Nous demandons tout simplement à toute la Jeunesse de ne pas se résigner. Ensemble nous allons réécrire l`histoire du Cameroun en lettres d`Or ».

Le FORE fait aussi des propositions pour un mieux être de la dynamique démocratique au Cameroun. Il suggère notamment la création d’un cadre de rencontre entre l`opposition et le parti au pouvoir pour aboutir à la mise en place d`un organe de gestion des élections dénommé « Elections Transparence » en abrégé ELECTRANS.

Le PEUPLE pour la liberté d’expression

Contrairement à la démarche du Forum Républicain de Romain Roland KOUOTOU qui a jusque là essayé de se faire connaitre à travers quelques actions, le Parti Essentiellement Unifié Pour la Liberté d’Expression (PEUPLE) de Jean Jaurès NGAPOUT demeure dans un anonymat presque total. Seul le fichier du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation et les indiscrétions de quelques personnes proches de son leader témoignent de son existence. Cette formation politique est pourtant légalisée en bonne et due forme et son leader, Jean Jaurès NGAPOUT qui est originaire du village Koupa - Matapit dans l’arrondissement de Foumban réside en France. Socio-historien, il est titulaire d’un Doctorat de l’Université Marc BLOCH de Strasbourg, ville près de laquelle il dirige actuellement un Centre Socioculturel. La collection de diplômes de cette grosse tête intègre également un ph.D en éducation de l’Université de Sherbrooke au Canada.

Avant d’en venir à la politique, le Président du PEUPLE s’est révélé aux populations de Foumban à travers quelques actions. Depuis quelques années, il a mis en place dans le chef-lieu du Département du Noun une structure socioculturelle dénommée « Fondation NGAPOUT ». Une institution qui forme les jeunes en informatique et organise par moments des soirées culturelles.

Concernant les fondements idéologiques du Parti Essentiellement Unifié Pour la Liberté d’Expression,

Une troisième voie ?

De tout temps, les analyses ont indiqué que l’impitoyable bataille que le RDPC du Président Paul BIYA et l’UDC du Dr Adamou NDAM NJOYA mènent depuis des années dans le Département du Noun pourrait être arbitrée par une troisième force politique qui viendrait dépassionner l’ambiance. Dans un contexte national où les appartenances ethniques influencent manifestement les adhésions aux partis politiques, cette formation de « la troisième voie » serait de préférence dirigée par un fils du Noun qui aurait plus de chances de réussite que les camerounais d’ailleurs. Pour preuve, le SDF, l’UNDP, l’UPC et autres n’ont pas pu réaliser une véritable percée dans ce Département.

Pour faire un peu d’histoire, les projets politiques qui auraient pu tracer une ligne d’alternative dans le Noun ont jusque là tourné à l’échec. L’on peut citer la création du Parti Républicain Social (PRS) par le célèbre Psychanalyste Marc MONGBET LAMARE qui n’est plus en vie et dont l’initiative n’a pas mis long feu. L’on peut également évoquer la mise sur pieds de l’Union Républicaine pour la Démocratie au Cameroun (URDC) dont le Chancelier NJOYA LAMARE Mama, de regretté mémoire, n’a pas franchi le rubicond quoiqu’étant un ancien de l’UDC. Avec son plan de campagne axé sur l’éclatement du Noun en plusieurs départements, de cet ex Maire de Foumbot n’a pas pu conquérir des militants pour constituer l’assise son parti aujourd’hui relégué aux oubliettes.

Des années plus tard, l’entrée en scène du Dr. Jean Jaurès NGAPOUT, Président du PEUPLE, et de Romain Roland KOUOTOU, Modérateur du FORE, suscite des interrogations. On se demande si ces deux jeunes et nouveaux protagonistes vont se frayer un chemin décisif. En attendant les développements que nous réservent la série des élections pointant à l’horizon (présidentielles, municipales, législatives, sénatoriales et régionales), le degré de dynamisme et d’ancrage de ces nouveaux leaders et de leurs structures ne laisse pas espérer. Le FORE se limite à sa médiatisation qui est du reste fort timorée. Le PEUPLE quant à lui est quasiment discret. Les deux formations qui ne peuvent d’abord compter que sur leur implantation dans le Noun brillent par leur absence sur le terrain. On ne leur connait pas de meetings ni de participation au processus d’inscriptions sur les listes électorales. A cette allure, la scène restera dominée par le pugilat classique entre le RDPC et l’UDC.


Alexis MOULIOM NJIVAH
 

Source: La Gazette du Noun | Hits: 10102 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Sensibilisation contre le Covid-19 dans le Noun, le sultan roi des Bamoun à la cour d´apparat
( | 23.05.2020 | 317 hits  | 0 R)

  Ramadan-2020: Célébration assombrie par la Covid-19 dans le respect des mesures barrières à Foumban
( | 23.05.2020 | 203 hits  | 0 R)

  L´imam Ali Mefire Sine, imam principal de la Mosquée centrale N°2 de Yaoundé-Briqueterie, est décédé 23.05.20
( | 23.05.2020 | 164 hits  | 0 R)

  Célébration de l´Aïd El-Fitr: le Sultan roi des Bamoun et le Lamido de Maroua interdisent les prières collectives
( | 22.05.2020 | 23 hits  | 0 R)

  Seidou Mbombo Njoya : «la question de la reprise n’est pas la priorité pour l’instant »
( | 07.05.2020 | 73 hits  | 0 R)

  COVID-19 : déjà 35 cas confirmés dans le département du Noun(Région de l´Ouest)
( | 05.05.2020 | 229 hits  | 0 R)

  Covid-19: Les 19 mesures de Paul Biya pour assouplir, soutenir et soulager les les secteurs durement impactés
( | 30.04.2020 | 156 hits  | 0 R)

  Cameroun-Foumban: De ´´Zaguina´´ à décrocheur au trafic d’ossements humains
( | 30.04.2020 | 103 hits  | 0 R)

  Cameroun-Foumban: De ´´Zaguina´´ à décrocheur au trafic d’ossements humains
( | 25.04.2020 | 701 hits  | 0 R)

  MESSAGE DU SULTAN-ROI DES BAMOUN AU DEBUT DU MOIS DE RAMADAN 2020, DANS LE CONTEXTE DE LA LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DE LA PANDEMIE DU COVID 19 ET DE
( | 25.04.2020 | 230 hits  | 0 R)

  COMMUNIQUE DE PRESSE DU SULTAN ROI DES BAMOUN
( | 03.04.2020 | 581 hits  | 0 R)

  Communique de presse: Le Palais des Rois Bamoun réagit aux élucubrations de NJOYA PEPOUNA Seidou qui se fait appeler "le prince Roi"
( | 02.04.2020 | 457 hits  | 0 R)

  Message de condoléances du Sultan Roi des Bamoun suite au décès de Manu Dibango
( | 25.03.2020 | 603 hits  | 0 R)

  Coronavirus : Nchout Njoya Ajara réagit à sa mise en quarantaine
( | 16.03.2020 | 626 hits  | 0 R)

  Ces Camerounais d’origine candidats aux municipales en France
( | 16.03.2020 | 956 hits  | 0 R)

  Le successeur de feu Adamou Ndam Njoya déjà connu
( | 12.03.2020 | 1543 hits  | 0 R)

  Le vibrant hommage de Maurice Kamto à Adamou Ndam Njoya
( | 11.03.2020 | 715 hits  | 0 R)

  Cameroun:Coopération–La Fecafoot liée à la fédération du Qatar
( | 11.03.2020 | 556 hits  | 0 R)

  Cameroun : ces choses que nous ignorions sur Adamou Ndam Njoya ?
( | 09.03.2020 | 649 hits  | 0 R)

  Communique de Sa Majesté le Sultan Roi des Bamoun suite au décès du Dr Adamou NDAM NJOYA
( | 09.03.2020 | 615 hits  | 0 R)

  Zakari Pekekue : «Offrir des occasions de développement des affaires dans le domaine de la finance islamique»
( | 09.03.2020 | 516 hits  | 0 R)

  Adamou Ndam Njoya : le baobab de l’éthique en politique s’est effondré !
( | 07.03.2020 | 532 hits  | 0 R)

  Cameroun: Au nom de la loi qui interdit le cumul de postes, Patricia Ndam Njoya cède son siège de député à Odile Clarisse Jiha Tankoua
( | 01.03.2020 | 499 hits  | 0 R)

  Législatives 2020 : Les nouveaux députés sont connus depuis le 28 février
( | 01.03.2020 | 416 hits  | 0 R)

  Législatives et municipales 2020: Patricia Ndam Njoya élue à la fois députée et maire
( | 01.03.2020 | 493 hits  | 0 R)

  Financement islamique au Cameroun : le gouvernement soutient le projet
( | 27.02.2020 | 534 hits  | 0 R)

  Exécutifs communaux: Le coup de neuf
( | 20.02.2020 | 589 hits  | 0 R)

  Mairie de Foumban : une affaire d’époux
( | 20.02.2020 | 599 hits  | 0 R)

  Législatives et municipales du 9 février 2020 : le triomphe du vote identitaire, du vote sanction et du vote par dépit
( | 18.02.2020 | 1537 hits  | 0 R)

  37ème promotion de l’EMIA : Paul Biya honore le fils d’une vendeuse de beignets
( | 27.01.2020 | 716 hits  | 0 R)

  Paul BIYA aux jeunes officiers sortis de l’EMIA : « vous allez devoir vous adapter au contexte général de la situation de notre pays »
( | 24.01.2020 | 813 hits  | 0 R)

  L´ascenseur social est-il irrémédiablement bloqué au Cameroun? Pas sûr.
( | 24.01.2020 | 1252 hits  | 0 R)

  Législatives et municipales 2020 : 532 cartes d´électeurs abandonnés dans le Noun
( | 16.01.2020 | 1158 hits  | 0 R)

  Cérémonie de lancement officiel du Nguon 2020, ce samedi 18 janvier 2020 à la cour d´apparat de Foumban dès 11h.
( | 16.01.2020 | 1433 hits  | 0 R)

  Quatre présumés trafiquants d´os humains aux arrêts à Koutaba
( | 16.01.2020 | 1301 hits  | 0 R)

  Législatives/Municipales 2020: "Massangam peut être la première commune du pays"
( | 08.01.2020 | 1354 hits  | 0 R)

  Des hommes armés ont attaqué une brigade de gendarmerie à Bangourain
( | 08.01.2020 | 1313 hits  | 0 R)

  Njoya Ajara: "J’espère ramener le trophée à la maison"
( | 06.01.2020 | 1525 hits  | 0 R)

  IN MEMORIAM: 06.01.1994-06.01.2020, 26ème Anniversaire du décès de la Princesse de la cour Royale Bamoun Nji NDASSA Justine
( | 06.01.2020 | 1354 hits  | 0 R)

  Drame : pour une belle de nuit, trois gendarmes tuent un homme à Massangam
( | 04.01.2020 | 985 hits  | 0 R)

  Festi Soya acte1: Solidarité agissante du comité d´organisation aux côtés des déplacés de la crise anglophone
( | 18.12.2019 | 1794 hits  | 0 R)

  Clarisse Njikam : "Le festival Soya est un rendez-vous du donner et du recevoir où tout le public ...
( | 28.11.2019 | 1914 hits  | 0 R)

  Festival Soya : L´évènement de fin d´année qui polarise toutes les attentions à Koutaba
( | 28.11.2019 | 1704 hits  | 0 R)

  Bafoussam : S.M Ibrahim Mbombo NJOYA remet un million de francs CFA aux sinistrés de Gouache
( | 03.11.2019 | 1865 hits  | 0 R)

  Qui est Seidou Ernest MOLUH MOUGNOL, Le premier Président du Patronat de la Presse et Services en Ligne du Cameroun, GPELS ?
( | 30.10.2019 | 1743 hits  | 0 R)

  Focus:Claude Ndam, les honneurs du roi!
( | 27.10.2019 | 2082 hits  | 0 R)

  Foumban : Une quarantaine de personnalités anoblis par le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya
( | 27.10.2019 | 2086 hits  | 0 R)

  Médias et Services: le patronat de la presse et services en ligne voit le jour au Cameroun
( | 22.10.2019 | 2047 hits  | 0 R)

  Grand Dialogue National du 30 Sept Au 04 Octobre 2019: INTERVENTION DU SULTAN EL-HADJ IBRAHIM MBOMBO NJOYA
( | 01.10.2019 | 7124 hits  | 1 R)

  Pierre de Gaétan Njikam: « La diaspora doit et va jouer son rôle »
( | 29.08.2019 | 2754 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks