Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   
25.03.2010

Projet Mont Mbappit : Communication participative pour une implication efficace et rentable des popu 

Le 20.03.2010 à 18 heures, les associations Amicale Sans Frontière et le Cercle des Amis Sincères pour le Progrès de Douala ont organisé conjointement à l’hôtel Lewat, une conférence sur le thème « Communication participative pour une implication efficace et rentable des populations du département du Noun au projet de développement rural du Mont Mpappit»

Tout d’abord il faut apprécier à sa juste valeur cette option de synergie agissante initiée par ces deux associations qui est une grande première dans le mouvement associatif des ressortissants du département du Noun dans la ville de Douala, et qui consiste à réduire le déficit de communication en éclairant et informant au mieux la communauté bamoun de la ville de Douala sur l’actualité, les concepts et actions qui leur permettraient de s’ajuster aux complexités, et aux réalités de notre environnement en perpétuel changement.

Dans le cadre du lancement de leurs activités économiques et socio-culturelles, ces deux associations ont opté de communiquer sur le projet de développement rural du Mont Mbappit régi par un accord de prêt signé le 06 février 2006 entre l’Etat du Cameroun et la Banque islamique de développement (BID).

Historique et justification du projet

La grande crise économique des années 1985 à 1995 qui a secoué le continent africain, le Cameroun et le département du Noun sans exception, caractérisée par la chute du prix du café et du cacao a entraîné la destruction de la quasi-totalité des grandes plantations caféières qui surplombaient les plaines et les plateaux des arrondissements de Kouoptamo, Foumbot, Koutaba et Malentouen. Ces plantations ont ainsi été détruites pour être remplacées par des parcelles de cultures vivrières et maraîchères.

Face à cette situation qui est venue renforcer la pauvreté extrême des populations, le Gouvernement de la république a opté d’initier dans le département du Noun un projet qui pourrait offrir aux populations agricoles installées dans les bas-fonds aménagés, un cadre et des conditions de travail favorables pour la réussite de leur reconversion accélérée de la culture caféière de rente vers les cultures vivrières d’autoconsommation et de rente, d’où la mise en place du projet de développement rural du Mont Mbappit(PDRM) avec l’appui de la Banque islamique de développement(BID).

Financement

Ce projet a été officiellement lancé dans le département du Noun le 31octobre 2006, avec un coût de financement qui s’élève à 6.4 milliards de francs CFA environ, supporté à 83% par la Banque islamique de développement, 10,5% par le Gouvernement de la République du Cameroun et 10,5% par les populations bénéficiaires.
Il est important de signaler que l’accord de prêt régissant le projet de développement du Mont Mbappit est assorti d’un taux d’intérêt de 2,5% par an et la durée de remboursement du dit prêt est de 25 ans avec un différé de 7 ans.

Durée du Projet

Initialement formulé pour être mis en œuvre pendant 4 ans, la durée du projet a été prolongée à 6 ans pour permettre la mise en place des conditions fiables de pérennisation des réalisations accomplies.
Le projet de développement du Mont Mbappit (PDRM) parviendra à son terme en fin d’année 2011 ou ne début d’année 2012.

Les objectifs prioritaires du projet

Les objectifs prioritaires du PDRM intègrent ainsi la contribution à la réduction de la pauvreté rurale dans le département du Noun à travers une amélioration durable de la production et des revenus agricoles, le renforcement de la sécurité alimentaire des ménages, ainsi que la gestion durable des ressources naturelles.

Déroulement de la conférence

Initialement prévue à 18 heures, c’est à 19heures précises que la conférence a démarré après l’arrivée et l’installation des invités, des notabilités et du Chef de la communauté bamoun du wouri, Représentant personnel de Sa Majesté le Sultan Roi des Bamoun Nji MEFIRE NJOYA Inoussa et sa suite.

Malgré les nombreuses sollicitations et l’actualité politique marquée par la visite du Secrétaire général du RPDC à Douala, les forces vives du département ont su jongler dans leur programme pour répondre massivement présents à cette conférence au thème assez significatif et portant sur ce projet qui est une action du Gouvernement de la république dans le cadre de ces missions régaliennes en direction des populations du département du Noun sans discrimination ou considération d’appartenance à un parti politique ou faisant suite à un quel conque résultat issu des suffrages manifestés à l’occasion d’une échéance électorale.

Cette conférence était animée par:

- M.Amadou POTOUOGBOUNKOUO, Coordonnateur du Projet de Développement Rural du Mont Mbappit.

- Dr Nji NGOUHOUO Ibrahim, économiste, Directeur Adjoint de l’Institut des Beaux Arts de Foumban

Sous la modération de :

- Pr. Ousmanou MOTAPON, Vice Doyen à La faculté des sciences de l’Université de Douala.

D’entrée de jeu le Pr Ousmanou MOTAPON a tenu à saluer cette initiative conjointe des Associations Amicale sans Frontière et le Cercle des Amis Sincères pour le progrès le CAP qui ont su intégrer et rendre faisable et palpables les concepts de communication participative et de synergie agissante à travers cette action d’information, de sensibilisation, de formation et d’éducation des populations du Noun à travers cette plate forme d’entretien et d’échange que constitue cette conférence.
Il a par la suite procédé à la présentation des intervenants à travers leurs curriculum vitae assez fournis qui ont rassuré sur la force de présentation et d’écoute pendant les exposés.

Le Dr Nji NGOUHOUO Ibrahim a ainsi intervenu en premier pour présenter une analyse actualisée de la situation sociale, politique, économique et culturelle du département du Noun.Il a ainsi pu passer en revue le potentiel naturel et artistique, les forces et surtout les faiblesses du département du Noun à travers ces freins, ces mentalités et ces hommes devenus des véritables obstacles et tueurs de projets destinée aux populations.
L’absence des financements, des études de faisabilité réalistes, le mauvais choix des hommes et les problèmes de management ont fait la part belle des raisons de l’échec des grands projets qui ont jusqu’ici été initiés dans le département du Noun.
Il a par la suite lancé un appel aux forces vives du Noun à prendre en compte les indices de croissance et de performance qui devraient être les axes prioritaires d’orientation et de réalisation des actions et des projets destinés aux populations, ce qui est et reste le gage incontournable de la réussite.

Après le passage du Dr Nji NGOUHOU Ibrahim qui consistait à baliser le terrain, le principal intervenant de la soirée Le Coordonnateur du PDRM l’ingénieur principal d’agriculture M. Amadou POTOUOGBOUNKOUO dans son intervention linéaire a su apprécier l’initiative qui a donné naissance à cette plate forme qui est une grande première dans toute la communauté bamoun, et qui devrait servir d’exemple aux autres forces vives dans l’initiation des techniques d’approches dans le cadre des projets destinés aux populations.
Le Coordonnateur du PDRM a par la suite su faire montre d’une parfaite maîtrise du sujet et du projet dont il a la charge de conduire.

Il est ainsi parcouru la historique, le raison d’être du PDRM, la structure de financement, les objectifs à court et longs terme, les indices de performance réalisés à ce jour, la vision de continuité du projet et en fin les problèmes endurés sur le terrain tels que le remboursement des crédits alloués pour la mise à disposition des intrants agricoles qui constituent en fait un véritable frein pour atteindre les performances escomptés.

Il a rassuré sur l’adhésion des populations du Noun à ce projet qui est en quelque sorte un retour aux sources et à cette profession agricole qui a su faire le grand bonheur des populations du Noun avant les périodes de crise des dernières décennies.
Toutefois le Coordonnateur du PDRM a rassuré que ses efforts et sa stratégie de communication consiste à faire parvenir les messages porteurs pour faire fausse route aux créneaux informels de désinformation qui développent l’oisiveté dans le Noun.

Le jeu de question réponse s’est montré très engagé et houleux car les participants se sont montrés forts intéressés à travers leur force d’écoute et la pertinence des questions, des réponses et des propositions qui permettraient d’améliorer les performances du projet.

Les présidents des deux associations Mama NSOUNCHIAT FIT de l’Amicale Sans Frontière et YAMPEN LAMERE Roger pour le Cercle des Amis Sincères pour le Progrès le CAP ont internevu après le jeu de questions réponses pour remercier les participants qui ont su braver de nombreuses contraintes pour répondre massivement à cet appel pour penser et réfléchir sur le développement du département du Noun.
Ils ont par la suite rassuré sur l’option de continuité de cette plate forme conjointe de synergie agissante au service du développement du Noun.

C’est au tour de 22 heures 30 minutes donc après trois heures d’échange que le modérateur de la conférence le Pr Ousmanou MOTAPON a clôturé la soirée à la satisfaction de tous et avec option de renouvellement de cette plate forme de communication participative efficace pour le changement des mentalités dans le Noun.


Seidou Ernest Moluh Mougnol
CL-Expert
@:mougnol@camerounlink.net
phone: 237 99 93 02 14
Camerounlink.net
 

Source: Royaumebamoun.com | Hits: 12537 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  Business Spices "Ngoun" Festivities
( | 04.07.2004 | 17048 hits  | 0 R)

  FOUMBAN : LA CITE TOURISTIQUE S’ECHAPPE DE SES RUINES
( | 04.07.2004 | 12882 hits  | 0 R)

  NGUON 2004 : LE GRAND TREK CULTUREL BAMOUN
( | 04.07.2004 | 10355 hits  | 0 R)

  Nguon : une fête chargée d’histoire
( | 04.07.2004 | 10198 hits  | 0 R)

  Nguon 2004 : entre allégresse et réflexion
( | 04.07.2004 | 10185 hits  | 0 R)

  Festival : Le Nguon sème sa 540e graine .
( | 04.07.2004 | 9976 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks