Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   
28.11.2008

La mise en œuvre du Projet de Développement Rural du Mont Mbappit 

Amadou POTOUOGBOUNKOUO

« La mise en œuvre du Projet de Développement Rural du Mont Mbappit avance assurément »

Ingénieur Agroplanifiacteur et digne fils du Noun, le Coordonnateur du Projet de Développement Rural du Mont Mbappit se livre sur l’état d’avancement des activités de cette institution que le Gouvernement Camerounais et la Banque Islamique de Développement ont mis en place dans le Département du Noun.

Quel est l’état d’avancement de la mise en œuvre du Projet de Développement Rural du mont Mbappit ?

La mise en œuvre du Projet de Développement Rural du Mont Mbappit avance assurément depuis son lancement en octobre 2006. Dans toutes les rubriques du Projet, nous avons sérieusement avancé. Dans la composante « Développement des infrastructures » qui est la plus importante de notre programme d’action, les études d’Avant Projets Détaillés sont en cours. Elles portent sur les travaux d’aménagement des bas – fonds et de réalisation des infrastructures socioéconomiques et sont menées par un Cabinet Ivoirien dénommé Bureau National d’Etudes et de Développement en abrégé BNETD. Recruté sur appel d’offres et installé dans ses fonctions le 1er Octobre 2008 par le Vice – Premier Ministre, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, ce Consultant International est à l’œuvre pour nous assister dans la préparation des schémas techniques des diverses infrastructures et l’élaboration des dossiers d’appels d’offres que nous comptons lancer d’ici le mois de janvier 2009. Ainsi, nous aborderons le dernier tournant qui mène à la réalisation des investissements majeurs dont le PDRM entend doter le département du Noun aux fins d’y améliorer la production et les revenus agricoles, optimiser la sécurité alimentaire et réduire conséquemment la pauvreté.

Dans la composante relative à la sensibilisation, l’animation, la formation des bénéficiaires et la vulgarisation agricole, nous avons beaucoup évolué dans la réalisation des activités prévues. Nous avons assez travaillé dans la sensibilisation et l’information de nos communautés cibles, des autorités et des autres acteurs locaux qui ont bien compris les orientations du projet. Par ailleurs, nous avons marqué un pas décisif dans l’organisation des paysans que nous accompagnons au sein de diverses structures qui épousent la dynamique impulsée par notre projet. Avec le précieux concours de la Direction du Développement Local et Communautaire du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural qui est actuellement sur le terrain, nous avons déjà mis en place et formé à toutes fins utiles les Comités de Gestion des parcelles dans les bas – fonds, les Comités de Gestion des Intrants et Equipements Agricoles et les Comités Villageois de Développement. Nous avons aussi élaboré une quinzaine de Plans de Développement dans les localités que nous couvrons. Dix autres Plans de Développement sont actuellement en chantier.

En ce qui concerne le volet consacré à l’approvisionnement en intrants et équipements agricoles, nous aurons bientôt achevé la seconde campagne agricole auprès des paysans des bas – fonds que nous encadrons et renforçons. Au seuil de la campagne agricole de 2008, nous avons appuyé 1 134 producteurs en intrants et équipements agricoles pour un montant total de près de 100 000 000 Fcfa. Les bénéficiaires qui ont mis en terre une quinzaine de spéculations vivrières et maraichères sur une superficie totale de 249 hectares ont reçu cette dotation à crédit pour constituer définitivement un fond tournant dans leurs localités respectives.

Un an plutôt, au cours de la campagne de 2007, nous avons accompagné nos paysans avec succès dans leurs activités de production agricole, notamment
la culture du riz dans le bas – fond du Mont Mbappit. C’est donc dire que le Projet de Développement Rural du Mont Mbappit est résolument à l’œuvre et progresse sérieusement dans la mise en œuvre de son programme d’action.

Quels résultats avez-vous obtenus autour des principales activités menées
jusque là ?

Jusque là, les paysans des bas – fonds où nous intervenons dans les quatre arrondissements du Noun que sont Foumbot, Koutaba, Malantouen et Bangourain ont bien compris les orientations du Projet Mont Mbappit. Ce qui nous permet de bénéficier d’une adhésion satisfaisante de ces principaux bénéficiaires du Projet qui affichent un engouement suffisamment encourageant. De leur côté, les autorités locales et les autres acteurs qui ont leur place dans la dynamique enclenchée sont bien imprégnés. Aussi – nous apportent – ils leur précieuse collaboration et leur contribution.

Sur un tout autre plan, nous pouvons révéler les résultats obtenus à l’issue de la campagne agricole de 2007 en attendant la clôture de celle de 2008. Dans la plaine de Ngoudoup située le long du bas – fond du Mont Mbappit qui est à cheval entre les arrondissements de Koutaba et de Foumbot, les paysans ont produit sous notre encadrement, 140 tonnes de riz paddy sur une superficie de 21 hectares. Le rendement moyen obtenu a été de l’ordre de 7 tonnes à l’hectare avec des pics de 10 tonnes. Ce qui est bien satisfaisant. Cette activité pilote qui a engagé 128 producteurs devrait permettre, selon nos calculs, de dégager après les ventes une masse monétaire de 19 500 000 Fcfa environ. Qu’à cela ne tienne, nous pouvons noter que grâce à cette campagne, les populations du Noun se sont rendues compte qu’on pouvait bien produire du riz dans leur département. Une réalité qu’elles ont accueillie avec beaucoup de joie.

En 2007, les paysans que nous accompagnons dans le bas – fond du Mont Mbappit ont également produit, à titre pilote, 7.5 tonnes de semences de maïs sur une superficie de 2 hectares. Soit un rendement bien édifiant de 3,75 tonnes à l’hectare. Les semences de maïs ainsi produites ont répondu aux besoins en semences de tous les bas-fonds pour la campagne agricole de 2008.

Au-delà de ces résultats préliminaires obtenus dans la production agricole, il convient de préciser que le plus important est à venir. La plus grande composante du Projet Mont Mbappit se rapporte à l’aménagement des bas – fonds et à la construction des infrastructures socio - économiques qui prendront bientôt corps à travers le Noun.

De 2007 à 2008, vous êtes passés de 21 à 114 hectares de superficies de culture de riz. Bien plus, vous avez introduit cette spéculation à Gbakoup dans le Bas – fond du Mont Mbappit et à Koutoupki dans l’arrondissement de Bangourain.

Pourquoi cet accent particulier que vous mettez sur la production rizicole ?

Vous convenez avec moi que nous sommes en train de traverser un stade difficile marqué par une crise alimentaire crise alimentaire inédite à travers le monde. Le coût du riz importé sur nos marchés s’élève à 21.000 FCFA pour un sac de 50 Kg. A cette allure, c’est toute la population qui est menacée par l’insécurité alimentaire. Pour contrecarrer cette tendance et rentrer en droite ligne des objectifs que le Projet Mont Mbappit s’est donné de lutter contre la pauvreté et d’améliorer la sécurité alimentaire, nous avons donc mis l’accent sur la production rizicole. Quelques bonnes raisons militent en faveur de cette option. Le département du Noun présente des potentialités de production de riz qui avoisine les 10 tonnes à l’hectare. Le riz est par ailleurs une denrée de haute consommation dont la culture peut considérablement accroitre les revenus des paysans du Noun et contribuer ainsi à la lutte contre la pauvreté. Figurez-vous que dans ce domaine, les regards de la communauté nationale et même internationale sont aujourd’hui rivés sur notre département. A ce propos, nous avons pris part à un séminaire sous –régional organisé à Yaoundé en marge du tout dernier sommet de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale. Au cours de cette assise, l’exposé que nous avons présenté sur l’expérience rizicole du Noun a retenu l’attention des partenaires présents qui nous ont manifesté leur intérêt. Toujours en rapport avec la culture du riz dans le Noun, nous allons en ce mois de Novembre 2008 passer un séjour enrichissant en Afrique de l’Ouest afin d’échanger nos expériences avec les experts Béninois, Sénégalais et Ivoiriens.

Quel message à la communauté du Noun ?

Un message d’encouragement à l’endroit des communautés agricoles des bas –fonds qui adhèrent résolument au Projet Mont Mbappit parce qu’ayant compris son bien fondé. Un message de remerciement à l’endroit des diverses autorités qui nous apportent leur précieux soutien. Je pense au Vice – premier Ministre, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, au Gouverneur de l’Ouest, au Préfet du Noun et au Sultan Roi des Bamoun pour ne citer que ces personnalités. Enfin, un message d’appel en direction de tous les enfants du Noun, y compris les élites de ce grand département. Je les invite à descendre dans les bas-fonds que notre Projet s’emploie à aménager pour occuper des parcelles et s’investir dans la production agricole qui est le cheval de bataille du développement. Au demeurant, je souhaite une excellente fête du Nguon 2008 à toutes et à tous.

Propos recueillis par Alexis MOULIOM NJIVAH
 

Source:  | Hits: 18840 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  48ème Edition de la Fête de la jeunesse: Message du Chef de l`Etat à la jeunesse camerounaise du 10.02.2014 à 20h (Version française et anglaise)
( | 12.02.2014 | 10900 hits  | 0 R)

  IN MEMORIAM: 1994-2014, 20ème anniversaire du décès de la Princesse Nji NDASSA Justine
( | 06.01.2014 | 11661 hits  | 0 R)

  Njudomdi Idriss, le chef de quartier de Manchoutanchouo « Le jeune Bamoun a besoin d’être encadré »
( | 05.01.2014 | 11117 hits  | 0 R)

  Message du Chef de l’Etat à la Nation à l’occasion de la fin d’année 2013 et du Nouvel An 2014
( | 31.12.2013 | 11413 hits  | 1 R)

  La communauté bamoun de Douala en deuil: le Patriarche Cheick El Hadj Nji Moctar Aboubakar est décédé ce 29.12.2013
( | 29.12.2013 | 13233 hits  | 1 R)

  J&M GROUP, Public Relations Agency basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, spécialisée dans les Technologies recherche : 1 ACCOUNT MANAGER pour le Cameroun
( | 24.12.2013 | 10540 hits  | 0 R)

  L’Etat du Cameroun lance un emprunt obligataire par appel public à l’épargne de 50 milliards de F CFA pour le financement des projets de développement
( | 19.12.2013 | 12188 hits  | 1 R)

  Cameroun-Colloque: Le roi Njoya, ce génie
( | 02.12.2013 | 11275 hits  | 0 R)

  Foumbot: Il voulait sacrifier son cadet
( | 26.11.2013 | 11684 hits  | 0 R)

  Du feu au marché central de Foumban
( | 26.11.2013 | 11551 hits  | 1 R)

  La plaquette du Colloque International
( | 23.11.2013 | 12272 hits  | 0 R)

  Colloque International:Place du Roi Njoya dans l’historiographie africaine,... YAOUNDE 27-29 Nov. 2013
( | 18.11.2013 | 12295 hits  | 0 R)

  Douala 1er en deuil : Hommage rendu hier à la conseillère municipale Zénabou Moctar, décédée le 27 Octobre 2013
( | 05.11.2013 | 11782 hits  | 0 R)

  Nécrologie: la Présidente Manshut Zénabou MOCTAR a rendu l´âme!
( | 29.10.2013 | 13309 hits  | 1 R)

  Soirée de l´Ouest Cameroun: Gala et solidarité, organisée par l´ASBAF le 18.10.2013
( | 09.10.2013 | 11689 hits  | 0 R)

  Foumban en ébullition
( | 02.10.2013 | 12878 hits  | 0 R)

  Cameroun: Double scrutin des municipales et des législatives du 30.09.2013.Les jeux sont faits, maintenant les urnes vont parler !
( | 02.10.2013 | 10247 hits  | 0 R)

  Décret Présidentiel: Le salaire du chef (traditionnel) !
( | 17.09.2013 | 11672 hits  | 0 R)

  Nouvelle organisation des Chefferies Traditionnelles
( | 17.09.2013 | 10638 hits  | 0 R)

  NECROLOGIE:
( | 10.09.2013 | 12103 hits  | 0 R)

  Dr Pierre Mbouombouo «Les églises font miroiter de l’espoir»
( | 31.08.2013 | 10265 hits  | 0 R)

  Un Imam assassiné dans son champ
( | 22.08.2013 | 12352 hits  | 1 R)

  Microsoft lance son programme de « Bourses d’études 4Afrika»
( | 21.08.2013 | 11126 hits  | 0 R)

  Le Noun pleure son préfet - Sodea Hamadjida est décédé vendredi soir à Yaoundé des suites de maladie
( | 19.08.2013 | 10587 hits  | 0 R)

  Le ramadan prend fin ce mercredi soir, annonce Dalil Boubakeur
( | 07.08.2013 | 9459 hits  | 0 R)

  COMPRENDRE LE RAMADAN: dix conseils pour éviter de mettre sa santé en danger .
( | 15.07.2013 | 10057 hits  | 0 R)

  Religion : Le Coran traduit en Bamoun
( | 10.07.2013 | 15268 hits  | 1 R)

  Foumban:Ibrahim Mbombo Njoya porté en triomphe
( | 18.06.2013 | 11617 hits  | 4 R)

  Fraude à l’examen BEPC: Trois suspects interpellés au lycée bilingue de Foumbot
( | 12.06.2013 | 11839 hits  | 0 R)

  Mabouo : 50 millions pour l’aménagement du centre de santé
( | 03.06.2013 | 10182 hits  | 0 R)

  Décret du Chef de l`Etat N° 2013/149 du 08 mai 2013 portant nomination des 30 Sénateurs titulaires et leurs Suppléants.
( | 14.05.2013 | 10812 hits  | 0 R)

  Noun: 13 salles de classe pour booster l’éducation
( | 22.04.2013 | 12945 hits  | 0 R)

  Sur la rive gauche du Noun: Affrontements entre Bamiléké et Bamoun
( | 17.04.2013 | 10962 hits  | 0 R)

  Foumban : Un homme interpellé en possession d’ossements humains
( | 17.04.2013 | 10587 hits  | 0 R)

  Réaction: « Une enquête ouverte » Sodea Hamadjida, préfet du Noun.
( | 16.04.2013 | 9896 hits  | 0 R)

  Rive gauche du Noun :Un mort après des affrontements inter ethniques
( | 16.04.2013 | 10731 hits  | 0 R)

  Hôpital de district de Foumban : Trois infirmières interpellées pour détournement
( | 27.03.2013 | 13031 hits  | 0 R)

  Lettre de soutien au Royaume de l´Association des étudiants du Noun de l´Université de Douala(AEND-NDISHUT)
( | 21.03.2013 | 10985 hits  | 0 R)

  Programme des obsèques de Mme LINDOU née NKAGHERE Andrée Elise décédée le 10 Mars 2013 à Njimom (Foumban)
( | 18.03.2013 | 12973 hits  | 0 R)

  Koupa Kagnam:Un médecin au chevet du village
( | 06.03.2013 | 14230 hits  | 2 R)

  Cameroun: Un pasteur meurt au marché de Foumban
( | 13.02.2013 | 12940 hits  | 1 R)

  Projet mont Mbappit: 600 millions de F attendus des bas fonds
( | 08.02.2013 | 9211 hits  | 0 R)

  Après une inspection à Lom Pangar: Le satisfecit des bailleurs de fonds
( | 07.02.2013 | 8467 hits  | 0 R)

  Interview du Président BIYA au sortir de l`Elysée ce 30 Janvier 2013
( | 30.01.2013 | 10821 hits  | 0 R)

  Bafoussam: Six morts dans un accident de la route
( | 29.01.2013 | 13164 hits  | 0 R)

  Noun: Des élus UDC dans l`étau de la justice - Plusieurs cadres du parti interpellés - Deux élus en prison
( | 12.01.2013 | 9482 hits  | 0 R)

  LETTRE OUVERTE A L’ELITE BAMOUN DU CAMEROUN ET DE LA DIASPORA
( | 11.01.2013 | 13387 hits  | 2 R)

  Foumban : Deux conseillers municipaux de la mairie de Foumban déférés en prison à la suite de l’attaque du palais royal
( | 10.01.2013 | 12809 hits  | 0 R)

  Foumban: Ndam Njoya se trompe de palais
( | 09.01.2013 | 14214 hits  | 0 R)

  Des accrochages ont opposé les partisans d’Adamou Ndam Njoya et la garde rapprochée du sultan Ibrahim Mbombo Njoya
( | 03.01.2013 | 11901 hits  | 1 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks