Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   


ADMINISTRATION TRADITIONNELE ET ORGANISATION DE LA SOCIETE BAMOUN

 
A première vue, l’organisation de la société Bamoun donne l’impression d’être pyramidale et complexe. La multiplicité des lignes hiérarchiques entre le sommet de la pyramide et la base laisse penser à une inextricable toile, difficile à dérouler et à





A première vue, l’organisation de la société Bamoun donne l’impression d’être pyramidale et complexe. La multiplicité des lignes hiérarchiques entre le sommet de la pyramide et la base laisse penser à une inextricable toile, difficile à dérouler et à pénétrer. En réalité il n’en est rien.
Si l’effectivité du pouvoir est détenue par le Mfon ( roi ), il y a au-delà, un agencement de l’autorité hiérarchique en sous-ensembles concentriques de responsabilité qui fait que tout le monde participe à l’exercice du pouvoir.
Il s’agit donc d’un pouvoir communuel animé par différents acteurs (nobles ou notabilités ) qui représentent autant de centres de décision. Les fonctions de chacun sont précisées, ses relations avec les autres également. Cette répartition des rôles est nécessaire afin de maintenir la dynamique indispensable à l’équilibre sociale, avec comme point de focalisation, la primauté du Roi.

NJI MOULIOM Adamou



COMMENT NSHARE ORGANISA LA SUCCESSION ROYALE

Les incertitudes du présent font ressusciter l’histoire et en particulier l’histoire des homes qui nous ont précédés. L’histoire ne dit peut-être pas où nous allons, mais elle indique d’où nous sommes partis et le cheminement suivi. Elle donne à cet effet des repères et aide à mieux comprendre les hommes afin d’éviter toute confusions, les événements et à respecter les lois préétablies.

Nchare Yèn venu de Rifum en 1394 ordonne que la succession royale soit choisi dans sa famille. Seule la famille paternelle est digne de régner. ‘’l’héritier du roi quelques soient les circonstances ne doit jamais sortir ni de la famille des kom, ni des chefs vassaux, ni de la famille des kom shü shüt , de la famille des gens du roi, ni d’une famille étrangère’’. Cette organisation successorale était mise sur pied par Nchare parce qu’il craignait que l’un des descendants parvenu au pouvoir n’abandonnât les coutumes des Bamoun venues de Rifum pour prendre celle de sa famille maternelle. Cette famille pouvait se venger contre les Bamoun qui autrefois avaient vaincu leurs ascendants. Cette organisation n’a pas failli jusqu’au roi Mbiekouo. Après sa mort, NGOUHOUO profita des troubles qui sévissaient dans le royaume usurpa le trône. Or NGOUHOUO avait été grand serviteur du Roi MBOUEMBOUE.
Il n’était pas prince du sang ni apparenté à la famille royale.
C’était un véritable esclave.
NSANGOU, fils de NGOUNGOURE et neveu du roi MBOUEMBOUE se révolta, guerroya contre NGOUHOUO et hérita du trône des roi Bamoun.
Depuis cette tragédie, aucun roi n’a eu ni son frère, ni un esclave pour lui succéder.

Issah VESSAH NJOYA


Hits: 8267

 DANS LA MEME RUBRIQUE
SYMBOLES ET ARMOIRIES
Des rumeurs malveillantes ont accrédité l’idée que les Bamoun sont représentés par le symbole du serpent à deux têtes parce qu’ils sont particulièrement faux et tiennent le double langage. On ignore la source exacte de cette explication qui, sérieuse

RYTHMES ET GENRES DU ROYAUME BAMOUN
Dans les formes visibles et audibles de la culture du peuple bamoun, la musique est le registre le plus présent car toujours plaisant, l’art le plus pratique par profession ou par tradition. Elle est consolatrice en temps de tristesse et délictueuse


Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks