Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   


PARFUM DE DÉFAITE DU NOUN : UNE GENERATION DE PERDITION ET D´IMPOSTURES.

 
C`est le triste constat que l`on peut tirer du peuple Bamoun sur les dernières années écoulées et ce n`est peut-être pas terminé. Comment en sommes-nous arrivés là ?


C´est le triste constat que l´on peut tirer du peuple Bamoun sur les dernières années écoulées et ce n´est peut-être pas terminé.
Comment en sommes-nous arrivés là ?

La faute à l´agitation qui entretient l´illusion, favorise l´expression de l´égo au détriment de l´intuition ou de l´inspiration. Elle voile les véritables solutions par des mauvaises émotions ou des sentiments inappropriés, amplifie la complexité des événements en ajoutant des éléments imaginaires, exige de l´immédiateté qui rend impossible toute démarche visant à régler sérieusement une situation. Et, tout en considérant la division du travail social et la spécialisation comme incapables de solutionner les problèmes et les défis qui se dressent inévitablement sur son chemin.

La tyrannie des bons sentiments est devenue Il y a près de 30 ans dans le Noun la principale source de manipulation, elle s´affranchit de la réalité et oblige à adopter le comportement ou le mode de pensée que ses investigateurs veulent nous voir tenir. C´est du prêt-à-penser que l’on n’ose pas reformater.

La majorité des frères ne se reconnaissent plus. D´un côté nous avons ceux qui vivent des INCIDENTS (le Noun est resté sous développé parce qu´un Roi empêcherait les initiatives en usant de sa position dans la République. Ils sont dans la logique d´un esprit de critique sans esprit qui s´apparente à un gâteau au chocolat sans chocolat. Ils clament haut et fort: "nous voulons notre radio...., les FMO ont violé notre siège avec tout ce qui va avec......, nos militants sont pris d´otages à Bafoussam pour rien......., on nous empêche de traverser par la route du palais......"). La paternité de cette école est attribuée à un parti  d´opposition enraciné dans le Noun. De l´autre ceux qui vivent des INTRIGUES ( pour eux insulter le sultan roi des Bamoun serait un sacrilège..., au nom de tout, mépriser le monarque serait une pilule aussi très difficile à avaler, on aime le roi au superlatif.....). Une telle façon de voir les choses trouverait son fondement au sein d´un parti brillant par l´image du monarque dans le Noun.

Dans le Noun, les intellectuels, les artistes, les médias, les partis politiques se sont fourvoyés dans des postures ou des combats éloignés de l´essence de leurs existences, par militantisme ils se sont égarés dans la délinquance néo-révolutionnaire prise comme la suprême religion du futur. La technique est dans le langage utilisé, la sémantique est déformée, réinterprétée pour coller et valider une idéologie soigneusement cachée.

Force est de constater que l´agitation fait beaucoup d´adeptes sans donner de résultats, ni l´espoir de la moindre perspective car elle ne tire sa force que de la contestation, de l´opposition envers quelque chose, jamais elle est capable de construire la trame de demain ou de répondre aux aspects de la vraie réalité.

Espérons que 2023 soit l´année d´une grande prise de conscience du peuple Bamoun en abandonnant leur pensée d´illusion pour celle d´un royaume Bamoun émergent à l´horizon 2050 préconisé par le Sultan Roi des Bamoun.
Les richesses matérielles et immatérielles sont immenses dans le futur.

Pour cela nous devrons vaincre deux épreuves terribles.

Décontaminer nos cerveaux pollués par des constructions mentales inadaptées ainsi qu´une incompréhension chronique de l´évolution du Noun.

Se déconnecter des idéologies meurtrières du développement "Nounois" en combattant les ennemis, une grande majorité de médias, tous les politiques qui abandonnent le Noun au profit d´une certaine forme de déstabilisation et de désorientation sociale, certains militants de luxe pour qui tous les moyens sont bons pour parvenir à leurs fins, les manipulés sans âmes ni lois qui déambulent sur les autoroutes de l´enfer pour tous.


Ousmane Kouotou Sapam.
Sociologue Expert-Consultant en Géostratégie.




Hits: 1000

 DANS LA MEME RUBRIQUE
Hommage au lieutenant Frédéric Njilié Fefen
Soldats et sous-officiers, vous ne vieillirez pas comme nous, nous qui vous avons survécu. Par le Dr Vincent-Sosthène FOUDA président du MCPSD

La Hantise !
L’espoir est comme une étrange chose à plumes qui se penche vers notre âme, chante des chansons sans paroles et ne s’arrête jamais tant que vous dormez. Et dès qu’il s’en va, c’est la hantise, la peur de rien, la peur de tout.

Elite du Mfoundi: Le prix de la déchirure
Les conséquences sont nombreuses à cause de la guéguerre qui caractérise les fils et filles du Noun à Yaoundé.

CEREMONIE D’ACCEUIL DU SENATEUR Ibrahim MBOMB NJOYA, SULTAN DES BAMOUN
Il est des moments où les retrouvailles deviennent mémorables, glorieuses, mais aussi émouvantes. Celles de ce samedi 16 juin 2013 sont donc à inscrire dans nos vives mémoires, dans nos annales historiques. En effet, le 8 mai dernier, le Chef de l’Et

NGUON 2014: DISCOURS DU TRONE DE SA MAJESTE LE SULTAN ROI DES BAMOUN
En cette circonstance solennelle, de la 545ème édition de la fête du NGUON 2014, nous levons nos yeux larmoyant de gratitude vers le Très Haut, qui a bien voulu qu’en ce jour, nous nous retrouvions pour exalter cette glorieuse et difficile épopée,

Ngouon.com : Un partenariat efficace qui concilie la tradition du peuple Bamoun et les TIC
Dans le cadre de nos options prioritaires et stratégiques de transfert positif de la technologie de l’Internet et de promotion d’une image de marque rentable, des valeurs et du potentiel de notre pays,
Le groupe Cameroun Link Communications Network

Royaumebamoun.com est un instrument de communication participative fédérateur de toutes les couches sociales du département du Noun sans distinction.
Six ans après le développement et la mise en ligne du site internet royaumebamoun com.

Les 19 ans de trône du Sultan Ibrahim MBOMBO NJOYA, une trajectoire qu’il faut savoir parcourir
Ce 10 août 2011, le sultan Ibrahim Mbombo Njoya le 19ème Roi des bamoun célèbre le 19ème anniversaire de son accession au trône de N’Chare Yen. Ce jour de l’an 1992, il succéda à son feu père le Sultan NJIMOLUH Seydou NJOYA décédé le 27 juillet de la

Voter c’est un droit et un devoir qu’on exerce et assume en toute responsabilité.
Samedi dernier, la campagne électorale pour la présidentielles du 09 octobre prochain a été lancée sur l’étendue du territoire national et dans la diaspora. Une fois de plus nous sommes appelés à remplir ce devoir citoyen qui concerne et engage l’av

Au-delà des choix politiques, quelle projection peut-on se faire de l’essor économique et social du Noun.
Au lendemain de l’aboutissement du processus électoral du scrutin présidentiel du 09 octobre dernier marqué par la prestation de serment du nouveau président élu le 03 de ce mois de novembre 2011, les discours de remerciement et de prestation de serm

   0 |  1 |  2 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks