Forums   Audios   Vidéos   Downloads   Livre d´or   Contact   Liens   Partenaires   
  Accueil   Actualité   Editorial   Interviews   Histoire   Le royaume   Administration   Communes et As.   Le Nguon   Culture   Littérature   Tourisme   Les Associations   Galeries   VIP   Communauté   Agendas   Annonces   Evénements   Projets   


La Hantise !

 
L’espoir est comme une étrange chose à plumes qui se penche vers notre âme, chante des chansons sans paroles et ne s’arrête jamais tant que vous dormez. Et dès qu’il s’en va, c’est la hantise, la peur de rien, la peur de tout.


L’espoir est comme une étrange chose à plumes qui se penche vers notre âme, chante des chansons sans paroles et ne s’arrête jamais tant que vous dormez. Et dès qu’il s’en va, c’est la hantise, la peur de rien, la peur de tout. Après s’être enivré de football et de paix pendant des décennies, le jour du réveil est arrivé. Et dans la vie, il y a comme cela des coups de théâtre qui vous laissent sans voix : une guerre contre une secte invisible qui se transforme en un cauchemar quotidien ; une participation à un jeu de course derrière un ballon qui devient une affaire d’État ; une augmentation du prix des hydrocarbures qui déchaîne les ombres et fait planer la psychose des émeutes de 2008. Tout ceci comme hanté par des mauvais esprits dans un film tragique au moment où l’on s’attend à des prouesses multiformes pour consoler le peuple qui croupit dans la misère, afin de booster une relance économique à objectifs lointains et illusoires. 

À la vérité, la guerre contre la secte islamiste BohoHaram s’est transformée en une véritable hantise populaire. Partout, tous ne voient en tout et dans tout que les adeptes de cette nébuleuse. Commerçants interpellés  et mis aux arrêts, fidèles musulmans stigmatisés, méfiance générale des populations, des pans entiers du territoire national classés zones à risque, commentaires dans tous les sens sur cette question, la liste est loin d’être exhaustive. Des faits cocasses se prolifèrent un peu partout dans la République où semble régner un climat de frilosité. On est en droit de se demander véritablement qui est membre du BokoHaram ? Bien qu’il soit difficile de le déterminer avec exactitude vue la chaîne tentaculaire de leurs complices tapis dans l’ombre, il y a lieu de stigmatiser toute forme de discrimination sans fondement objectif. La distance entre le politique qui dupe, les forces de sécurité qui spolient et le peuple qui doit être réduit à sa nulle valeur pour arriver à une collaboration saine. Pour autant, le sentiment de peur ou d´insécurité n´obéit pas toujours à des considérations rationnelles car il peut être exagéré et même paranoïaque.  Mais à partir du moment où une population a peur et vit dans une psychose permanente, la réalité de la peur doit être prise en considération plus que la réalité de la menace. 

Hanter par sa propre histoire, le Cameroun a vécu sa pire participation à une Coupe du monde, signe d’un échec cuisant des encadreurs, de la fédération et du ministère. Le monde du football est comme en guerre contre lui-même au profit des imposteurs. Mais pourquoi ne pas faire la guerre et laisser un peu de paix aux enfants ? Ivre de honte, on est en plein dans un déni de conscience qui ressemble à la fois une insulte au bon sens des Camerounais et un défi aux règles, lois et règlements de la République. Mais dans la vie contrairement au jeu d’échecs, la partie continue après échec et mat, notre décadence est encore rectifiable. Dans ce carcan et comme le disait Isaac Kasimov« qui néglige de punir le mal le cautionne », il vaut mieux être violent lorsque la violence a rempli notre cœur que de revêtir le manteau de la non-violence et de la logique pour dissimuler l’impuissance.

Comme dans un cycle sans fin, les pourvoyeurs ont remis l’augmentation des prix des hydrocarbures pour satisfaire le monde de la finance. On se rappelle le cœur serré des événements de février 2008 dans une situation similaire. Les fantômes du passé ne se réveilleront maintenant car, l’expérience est un maître pour le peuple. Comme des combattants jetés dans l’arène, chaque ministre déploie ses mesures pour compenser les dégâts au mépris pur du peuple et des souffrances consenties pour vivre au jour le jour. Si on peut aisément pardonner à l’enfant qui a peur de l’obscurité, la vraie tragédie de la vie c’est lorsque les hommes ont peur de la lumière, disait Platon. Que cherche-t-on à expliquer ? Qui chercher-t-on à tromper ?  S’il faut lever le voile, faisons le sur tout. On n’avait qu’à regarder vers la mercuriale, les cérémonies fastes, les 64 ministres et leur train de vie…Ces violents plaisirs ont souvent des fins violentes, il faut le savoir. On se croirait en République de Beaumarchais où il faut d’abord s’attaquer au pain du pauvre pour mieux nourrir le riche. 

Une surabondance de rêves s’accompagne malheureusement d’un nombre croissant de cauchemars et d’échecs. Les idéologies séparent les camerounais mais rêves et angoisses les rapprochent dans la hantise quotidienne des défis de la survie. Comme dans une échelle des modèles sociaux et des valeurs renversées, on avance à reculons comme vers 1935 et non 2035. 

Jonas Ndayou

La Gazette du Noun 



Hits: 2603

 DANS LA MEME RUBRIQUE
Hommage au lieutenant Frédéric Njilié Fefen
Soldats et sous-officiers, vous ne vieillirez pas comme nous, nous qui vous avons survécu. Par le Dr Vincent-Sosthène FOUDA président du MCPSD

NGUON 2014: DISCOURS DU TRONE DE SA MAJESTE LE SULTAN ROI DES BAMOUN
En cette circonstance solennelle, de la 545ème édition de la fête du NGUON 2014, nous levons nos yeux larmoyant de gratitude vers le Très Haut, qui a bien voulu qu’en ce jour, nous nous retrouvions pour exalter cette glorieuse et difficile épopée,

Elite du Mfoundi: Le prix de la déchirure
Les conséquences sont nombreuses à cause de la guéguerre qui caractérise les fils et filles du Noun à Yaoundé.

CEREMONIE D’ACCEUIL DU SENATEUR Ibrahim MBOMB NJOYA, SULTAN DES BAMOUN
Il est des moments où les retrouvailles deviennent mémorables, glorieuses, mais aussi émouvantes. Celles de ce samedi 16 juin 2013 sont donc à inscrire dans nos vives mémoires, dans nos annales historiques. En effet, le 8 mai dernier, le Chef de l’Et

Ngouon.com : Un partenariat efficace qui concilie la tradition du peuple Bamoun et les TIC
Dans le cadre de nos options prioritaires et stratégiques de transfert positif de la technologie de l’Internet et de promotion d’une image de marque rentable, des valeurs et du potentiel de notre pays,
Le groupe Cameroun Link Communications Network

Royaumebamoun.com est un instrument de communication participative fédérateur de toutes les couches sociales du département du Noun sans distinction.
Six ans après le développement et la mise en ligne du site internet royaumebamoun com.

Les 19 ans de trône du Sultan Ibrahim MBOMBO NJOYA, une trajectoire qu’il faut savoir parcourir
Ce 10 août 2011, le sultan Ibrahim Mbombo Njoya le 19ème Roi des bamoun célèbre le 19ème anniversaire de son accession au trône de N’Chare Yen. Ce jour de l’an 1992, il succéda à son feu père le Sultan NJIMOLUH Seydou NJOYA décédé le 27 juillet de la

Voter c’est un droit et un devoir qu’on exerce et assume en toute responsabilité.
Samedi dernier, la campagne électorale pour la présidentielles du 09 octobre prochain a été lancée sur l’étendue du territoire national et dans la diaspora. Une fois de plus nous sommes appelés à remplir ce devoir citoyen qui concerne et engage l’av

Au-delà des choix politiques, quelle projection peut-on se faire de l’essor économique et social du Noun.
Au lendemain de l’aboutissement du processus électoral du scrutin présidentiel du 09 octobre dernier marqué par la prestation de serment du nouveau président élu le 03 de ce mois de novembre 2011, les discours de remerciement et de prestation de serm

EN EXCLUSIVITE SUR ROYAUMEBAMOUN.COM le DISCOURS DU TRONE NGUON 2012
La 544e édition du NGUON que nous célébrons aujourd’hui, revêt pour le peuple Bamoun une signification particulière. En effet, elle coïncide avec la célébration du 20e anniversaire de notre accession au trône de NCHARE YEN, comme 19e Roi de cette dy

   0 |  1 |      ... >|



Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Royaumebamoun.com
Powered by : CLC-Networks  |   WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks